Aller au contenu principal

Des pots à beurre à la cour de Louis XIV

Image
Pots à beurre en grès à Versailles
Localisation:
>
Versailles
Type d'article:
Les productions

La fouille de la cour du Grand Commun du château de Versailles en 2006 et 2007 par l’INRAP, sous la direction de Jean-Yves Dufour, a permis de mettre au jour des vestiges de plusieurs bâtiments ayant précédé la construction, en 1682, du Grand Commun. Un mobilier archéologique abondant y a été retrouvé, en particulier deux lots de céramiques provenant de deux caves. Dans chacune une soixantaine de récipients a été dénombré ; ils ont été retrouvés cassés et très incomplets. En terre cuite, en faïence et en grès, ils nous renseignent sur la vie quotidienne au château, dans le dernier tiers du XVIIIe siècle.

La maison du paumier, qui était accolé au jeu de paume du roi Louis XIII construit en 1630, faisait partie d’un ensemble de six logis bâtis en 1665 autour de la place du château. Le projet monumental d’agrandir les communs du roi et de la reine entraîna, à partir de 1682 la démolition de ces bâtiments. Le chantier du Grand Commun par Hardouin Mansart entraina le comblement des caves.

Dans celle de la maison du paumier ont été retrouvés des pots à beurre du Domfrontais/Mortainais.

Image
Vue de la cave de la maison du paumier Versailles
Vue de la cave de la maison du paumier © Jean-Yves Dufour, INRAP

...

Des pots de conservation

Les pots en grès étaient couramment utilisés pour la conservation des graisses et des salaisons, qui devaient être tenues dans des endroits frais. Plusieurs petits pots en grès du Beauvaisis ont été retrouvés. Exceptionnelle fut la découverte, dans la seule cave du paumier, de quatre pots à beurre en grès brun, Retrouvés brisés, ils se sont avérés, après assemblage des fragments, quasi complets. Ils mesurent environ 60 centimètres de hauteur. Ces pots contenaient à peu près 13 litres de beurre salé de Bretagne, conditionnés pour son transport vers Paris dans des pots fabriqués en Normandie, à Domfront (Orne). On peut voir un de ces pots sur la gravure Habit de la beurrière de Nicolas II de Larmessin.

Ce beurre était diffusé dans une grande partie du nord-ouest de la France et en particulier à Paris, où il était très apprécié pour la fabrication des sauces. Dans la cuisine des élites, toutes les sauces un peu aigres du Moyen Âge que l’on consommait encore au XVIe siècle, sont abandonnées. Ces mêmes pots ont été retrouvés dans les fouilles de plusieurs hôtels aristocratiques situés aux abords du palais du Louvre à Paris.

Image
Pots à beurre en grès à Versailles
Pots à beurre en grès brun bas-normands provenant de la cave de la maison du paumier (vers 1679-1680). © Loïc de Cargouet, INRAP.

 

Image
Nicolas II de Larmessin, Habit de la beurrière
Nicolas II de Larmessin, Habit de la beurrière, gravure. Paris, BNF, Estampes et Photographies.

 

Extrait de l’article : Fabienne Ravoire, « Aspects de la vie quotidienne à la cour de Versailles à la fin du XVIIe siècle à travers deux ensembles céramiques exceptionnels issus des fouilles du Grand Commun » Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, 2017 https://journals.openedition.org/crcv/16330

Merci à Sébastien Girot / GEVAC de Normandie d’avoir identifié cette référence.

Des pots à beurre dans un four potier de Ger

Ces pots à beurre sont à rapprocher de la fouille archéologique réalisée par Bruno Fajal (Laboratoire de céramologie du CRAM/URA - n°2 du CNRS) et Philippe Bernouis en 1990 sur le site potier du Perrou au NW du bourg de Ger (Manche).

Le rapport de fouille mentionne : " Les poteries du sondage US 1018 « recueillies dans cette couche reposaient sur la sole du four. Le mobilier, qui a été prélevé dans son intégralité, a été vraisemblablement scellé par l’effondrement de la voute. Près de deux tonnes de céramiques ont été retirées de cet endroit. Il s’agit en majorité de grands récipients (pot à beurre ?) du type de ceux qui ont été retrouvés, notamment, dans les fouilles subaquatiques de la rade de Solidor à Saint-Malo. Ce sont des grands récipients d stockage, à la forme oblongue, hauts (diamètre maximum d’environ 220 mm, hauteur maximale de plus de 500 mm) »…

Un de ces pots est exposé dans une salle du Musée de la céramique à Ger (ex Musée de la poterie normande).

Image
Pot à beurre de l’atelier de Perrou à Ger. XVI-XVIIe slècle
Pot à beurre de l’atelier de Perrou à Ger. XVI-XVIIe slècle. Fouille Bruno Fajal / Dépôt du SRA Normandie au Musée de la céramique à Ger © A. Poirier/AD50

 

Image
Pot à beurre. Rapport de fouille Site de Perrou. Bruno Fatal
Pot à beurre. Rapport de fouille Site de Perrou- Ger (Manche) © Bruno Fajal, 1990.
Adresse

Grand Commun
78000 Versailles
France

48.80300745, 2.1225137615202

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Ceci est un antispam