Aller au contenu principal

L’histoire de deux épis de faîtage 

Image
Épi de faîtage Napoléon
Localisation:
>
Ger
Type d'article:
Les productions

Les régions potières sont souvent identifiables par la présence sur les toitures des maisons du secteur de nombreux épis de faîtage. Ces objets de poterie, plus ou moins élaborés, d’abord destinés à protéger les bois de charpente, sont rapidement devenus des éléments décoratifs, marqueurs de la richesse du propriétaire. 

Leurs présences sont attestées dès XIe siècle sur la « Tapisserie de Bayeux ».

Dans le Mortainais / Domfrontais, il semble que l’implantation de ces épis se soit cantonnée aux manoirs, aux hôtels particuliers urbains et aux ateliers de production potière.

L’habitat local possédant principalement des toitures à deux pans avec des souches de cheminée sur les deux pignons ne justifie pas l’existence de ces épis de faîtage. 

Image
Les toitures des maisons du bourg de Ger au début du XXe siècle.

 

Image
La plupart des maisons du bourg de Ger présente des toitures à deux pans avec des souches de cheminée en pignon, dispositif peu propice à l'implantation d'épi de faîtage / CPA début XXe s. / Coll. privée

 

L’analyse des sources iconographiques locales - cartes postales du début du XXe siècle essentiellement - montre que si quelques toits de chaume subsistent, l’ardoise est le matériau principal des couvertures du bourg de Ger, avec quelques faîtages en tuiles mais le plus souvent c’est le zinc qui est utilisé pour ces faîtages, les arêtiers et les noues. 

Au village du Placître, actuel Musée de poterie normande, la connaissance précise de deux épis a permis d’engager une reconstitution.

Napoléon !

Jusque dans les années 1970, un des maisons de maître-potier du Placître construite par  « G.E.ESNEU H.B. F.quant. DE POTS ET SU.ne. SIMON SON EPOUZE …LAN 1823 »  (dédicace du linteau) a porté sur le faîtage de sa lucarne un épi de faîtage représentant « Napoléon ».

Image
L'épi de faîtage Napoléon sur la lucarne d'une maison de maître-potier vers 1970, sur lequel est perché un moineau.

 

En 1994, l’envoi de photos du « Napoléon » par l’ancienne propriétaire de la maison à Francine Aguiton, initiatrice du musée, permet de mieux connaître l’épi : il s’agit d’un personnage sculpté aux traits grossiers, les cheveux noués en catogan, coiffé d’un bicorne. Le rictus de la bouche laisse supposer la présence ancienne d’une pipe. 

Une cinquantaine d’empreintes de rouelles - symbolisant le tour à bâton des potiers - est imprimée en creux sur le cou et le buste composés d’une succession de cinq disques qui ont été tournés. Enfin, deux anses peuvent rappeler les bras du personnage.

La qualité des photographies ne permet pas bien d’identifier la terre d’origine, mais des éléments grossiers particulièrement visibles dans le bicorne laissent supposer qu’elle a été fabriquée en « terre jaune » locale et non en terre grésante de la Goulande.  

… et Joséphine 

Un autre épi de faîtage originaire du Placître se trouve dans les collections du musée et est présenté dans l’exposition permanente. Appelé ironiquement par les anciens habitants du village « Joséphine », en référence à la première épouse de Napoléon Ier, il a été fabriqué en « terre jaune ». Un empilement de quatre pots tournés et soudés entre eux se termine par sept disques (six subsistent) dont le diamètre diminue successivement. Sur deux niveaux, trois anses (dont certaines sont cassées) sont collées en alternance.

Image
L'épi de faîtage de Ger présenté dans le Musée de la poterie normande (XIXe siècle).

 

Copies conformes

A l’occasion de la fête du centenaire de la dernière cuisson dans le four potier du Placître, l’association des amis de la poterie de Ger a offert au musée les reproductions de ces deux épis de faitage afin que les toitures retrouvent leurs ornements. 

Après consultation auprès de plusieurs céramistes, une commande a été effectuée auprès de Tony Mauger dont l’atelier est implanté à Touques (Calvados) ceramistepotier.free.fr / Tél. : 06 09 03 04 60.

Image
2pi de faîtage Napoléon
L'épi de faîtage "Napoléon" dans l'atelier de Tony Mauger

 

Les épis, aujourd’hui en place, ont été inaugurés, le dimanche 30 juin 2019. 

F. Toumit / AAPG 

Adresse

Le Placître
50850 Ger
France

48.686438702842, -0.83575240552261

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.