Aller au contenu principal
Vignette

Attestée par l’archéologie au XIe siècle, puis par les archives à la fin du XIIe siècle et encore aujourd’hui représentée par le dernier artisan de grès à Noron-la-Poterie, la communauté potière du Bessin se distingue à la fois par sa longévité et sa mobilité.

Au Moyen Âge, ses potiers, producteurs de poteries claires, se font aussi une spécialité des pavés et de plates tombes funéraires. Liés aux seigneurs du Molay, ils se concentrent alors sur cette paroisse avant de se répandre à l’entour, jusqu’à se déplacer massivement vers l’Elle et la Vire (Lison, Moon-sur-Elle) puis, à l’ère industrielle, de refluer finalement sur Noron, Le Tronquay et Saint-Paul-du-Vernay. L’étendue du gisement d’argile, l’importance et la multiplicité des bois centrés sur la forêt de Cerisy suffisent à expliquer ces migrations. 

 

Bien localisés sur des routes de commerce, proches du bassin beurrier d’Isigny, ces ateliers ont su diversifier leur production. Au début du XXe siècle, Noron reste le seul centre potier à répondre à une nouvelle clientèle touristique en produisant des poteries de fantaisie.

Cliquez sur l’un des centres de production suivant:

L’électricité arrive dans les ateliers de Noron

L’électricité arrive dans les ateliers de Noron

Article - Poterie de grès > Bessin > Noron-la-Poterie > Les ateliers et les familles
Léon Plaisance (né en 1881), après son apprentissage chez différents potiers de Noron (Calvados), crée en 1908 sa propre entreprise « Au grès normand ». Pendant la guerre 14-18, il est envoyé se… Voir plus

Il tourne la bouteille

Il tourne la bouteille

Article - Poterie de grès > Bessin, Servir à table, au champ, Les usages domestiques > Noron-la-Poterie > Les techniques
Poursuivant ses photographies, le potier-photographe de Noron-la-Poterie, Léon Plaisance, réalise en 1912 une nouvelle série de clichés intitulée « Potier tournant la Bouteille ».  Cette fois-ci,… Voir plus

Un potier photographe en 1912

Un potier photographe en 1912

Article - Poterie de grès > Bessin, Conserver les aliments > Noron-la-Poterie > Les techniques
  Léon Plaisance, né en 1881, commence son apprentissage à 14 ans chez plusieurs potiers de Noron avant de créer, en 1912, sa propre entreprise « Au Grès Normand ». Potier expérimenté, il est aussi… Voir plus

L’atelier de Jurques, en marge du Bessin potier

L’atelier de Jurques, en marge du Bessin potier

Article - Poterie de grès > Bessin > Jurques > Les productions
L’existence de plusieurs centres potiers de grès importants en Basse-Normandie ne doit pas faire oublier celle d’établissements secondaires dont l’activité et les produits sont peu connus.  Une… Voir plus

Un four potier au Tronquay

Un four potier au Tronquay

Article - Poterie de grès > Bessin > Le Tronquay > Les ateliers et les familles
La poterie Rigaut Trois générations de Rigaut ont exercé le métier de potier de grès au Tronquay (Calvados) depuis le milieu du XIXe siècle. Désiré, né en 1899, abandonne le métier en 1923 pour se… Voir plus

Du beurre ou de la margarine ?

Du beurre ou de la margarine ?

Article - Poterie de grès > Bessin, Conserver les aliments > Noron-la-Poterie > Les productions
Expédié en France, en Europe et outre Atlantique, le beurre d’Isigny a fait, pendant des siècles, la réputation de la Normandie. Il était fondu et salé par les négociants puis conditionné dans des… Voir plus

Les Desmant, des grès normands Art nouveau

Les Desmant, des grès normands Art nouveau

Article - Poterie de grès > Bessin, Les grands moments > Subles > Les ateliers et les familles
Le début du XXe s. marque la fin des poteries utilitaires en grès qui, pendant des siècles, ont permis à l’économie laitière normande de se développer. Les quelques ateliers restant s’orientent alors… Voir plus