Aller au contenu principal

La poterie de Mesnil-de-Bavent

Image
Tuilerie de Mesnil-de-Bavent
Localisation:
>
Bavent
Type d'article:
Les ateliers et les familles

La poterie existait à Bavent déjà au Moyen Âge utilisant l'argile riche qui donne cette coloration aux pièces en terre cuite.

Les épis de faîtage

En 1842, sous la famille Comptet, la poterie se modernise : les outils et les tuiles évoluent pour créer des épis de faîtage. Celui-cidevient, à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle, l'ornement nécessaire des manoirs du Pays d’Auge et des maisons balnéaires des stations de la Côte-Fleurie : Deauville, Trouville, Houlgate, Villerville,…

En 1903, la poterie est acquise par l'artiste Aimé Jacquier, à qui l'on doit plusieurs œuvres dont une partie du décor de la basilique Notre Dame des Victoires à Paris. Sous son influence démarre la fabrication des décors de jardin – notamment les sujets animaliers.

Image
Le chalet d'Aimé Jacquier, propriétaire de la Tuilerie Normande / Coll. privée.

 

Image
La production de la poterie / Coll. privée

 

Partenaire de la maison Filmont

La poterie de Bavent réalise une grande partie de des épis avec l’entreprise « Poteries normandes J. Filmont », à Caen. Ce succès continue jusqu'en 1940 mais s'arrête en 1944, lors du Débarquement, quand les bâtiments de la poterie de Bavent sont fortement endommagés lors de bombardements. 

Après la guerre, la production artisanale et artistique ne reprend à Bavent qu'en 1950. 

La Maison Filmont ayant fermée, la poterie de Bavent en rachète la moitié des moules. La poterie crée également ses propres moules et modèles. Aujourd'hui encore, de nouveaux modèles sont fabriqués pour mettre au point et proposer de nouveaux produits.

La famille Kay-Mouat

En 1987, après plusieurs années de changements de propriétaires, la poterie et la tuilerie se séparent. Martine Kay-Mouat, ayant fait son apprentissage à la poterie, décide de racheter les ateliers pour sauver la production des épis de faîtage et la technicité des artisans spécialisés qui travaillent à la réalisation de ces pièces uniques. 

En 1992, Dominique Kay-Mouat, se joint à cet effort pour perpétuer la tradition des épis de faîtage. Le savoir-faire de la poterie est récompensé, en 2007, par l’obtention du label « Entrepise du Patrimoine Vivant ».

D’après le site internet https://www.poterie-bavent.com/notre-histoire-0-5.html

Si vous  souhaitez commenter ou compléter cette publication, n'hésitez pas à en faire part en bas de page. Ce site internet est collaboratif : il deviendra ce que tous les acteurs du patrimoine normand - collectionneurs, musée, historiens, archéologues, associations, etc. - souhaiteront en faire !

Adresse

Le Mesnil
14860 Bavent
France

49.225779392311, -0.21997955316545

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Ceci est un antispam